Oui il faut bien aborder par un petit jeu de mot ce nouvel article pour aborder un point du massage thaï vu en France et de manière générale par beaucoup d’occidentaux :  un massage relaxant effectué par de douces et jolies thaïlandaises.

Cette image est bien entendu renforcée par les médias, la publicité des massages en particulier ceux qui sont axés sur le simple fait de passer un bon moment à recevoir un massage qui tient plus de la caresse.

Le massage thaï traditionnel est à mille lieues de cette image et est pratiqué en Thaïlande aussi bien par des masseurs que des masseuses car il a une orientation santé bien plus importante dans son pays d’origine. On ne parle bien sûr pas des massages pour touristes ou le seul diplôme des masseuses est un physique avenant mais des massages pratiqués dans les hopitaux et les instituts de massage confirmés par le Ministère de la santé.

Celui qui est réputé avoir inventé le massage était d’ailleurs un médecin du nord de l’Inde, du nom de Jivago Komarpaj, il y a de cela plus de 2500 ans. Au 2eme et 3ème  Siècle avant JC, les disciples de Komarpaj arrivent en Thaïlande en  même temps que les disciples de Bouddha. C’est au Wat pho que l’on retrouve le berceau thaïlandais de ce massage ancien « nuat Boran ».  Comme l’explique clairement Wikipedia :  Wat Pho (« temple du Bouddah couché »), est un temple de Bangkok, en Thaïlande, considéré comme le lieu de naissance du massage thaï; à cet endroit sont placées des statues d’ermites pratiquant divers gestes de la méthode d’auto-massage connue sous le nom de Rishi Dat Ton, l’auto-massage des ermites[réf. nécessaire]. Ces statues ont été réalisées à la demande du roi Rama III (1787-1851). De nombreuses peintures murales présentent aussi les points d’acupression. En 1691, dansDu Royaume de Siam, Simon de la Loubère relate que « Quand quelqu’un est malade à Siam, il commence par se faire ramollir tout le corps par quelqu’un qui soit entendu en cela, qui monte sur le corps du malade, & le foule aux pieds. »

Massage thai traditionnel thailande

Le massage peut être pratiqué par les hommes et les femmes car c’est avant tout la qualité du massage qui compte et les résultats pour soulager les douleurs. Sachez que de très nombreux professeurs de renom sont des hommes comme par exemple Pichest Boonthumme et demandez-vous si vous attachez autant d’importance à votre ostéopathe pour savoir si c’est un homme ou une femme ?

Le massage Thaï n’est pas un massage californien, il demande de la part de celui qui le donne une grande connaissance et sensibilité pour appliquer juste la force nécessaire, trouver les lieux de tension, travailler sur les muscles mais aussi les lignes d’énergie afin de vous permettre de retrouver un véritable bien-être et un sentiment que votre corps s’est « débloqué » .

Nous avons à Espace France Asie des masseuses et des masseurs car nous sommes un salon de massage thaï traditionnel dont la première vocation est de permettre aux gens qui viennent nous voir de les aider en travaillant vraiment sur les leur mal de dos, de cervicales ou autre et non pas en exécutant de doux mouvements impersonnels et standardisés.

Nos deux masseurs sont comme nos masseuses diplômés du Wat Pho et avec plusieurs années d’expériences mais qui doivent pourtant parfois surmonter une réticence de certains clients ou clientes persuadé que le massage thaï est une histoire de femmes. La grande majorité demande ensuite régulièrement de pouvoir avoir un massage avec eux en regard des résultats !

Ce billet est destiné à vous permettre de mieux comprendre pourquoi vous ne devriez pas vous arrêter à savoir si c’est un masseur ou une masseuse mais une personne avec de l’expérience et des diplômes !

Rassurez-vous nous avons aussi des massages thaï à l’huile et d’autres soins qui sont plus axés sur la détente et le choix de vous faire masser par une masseuse ou un masseur !

 

En complément Histoire du massage thaï

 

 

 


One comment

  1. Thai massage is the best massage technique by far! We also use it in our own spa. Nick

Leave a Reply